127379171459840

La gastronomie à Grenoble

Notre sélection des meilleurs artisans tous corps de métier

Bien manger Grenoble
A la découverte de la gastronomie dauphinoise

La région grenobloise regorge de produits de qualité, de producteurs et d’artisans de renom : primeurs, poissonniers, cavistes, pâtissiers…

Découvrez sur cette page les produits phares et tous vos artisans locaux.

Le patrimoine gastronomique grenoblois

La ville est située dans plusieurs aires d’appellation attribuées par l’INAO : AOC – AOP Noix de Grenoble, Bleu du Vercors-Sassenage, IGP Emmental français Est Central (Label rouge), IGP Isère blanc, rosé et rouge.

La noix de Grenoble

Le patrimoine gastronomique de Grenoble est symbolisé par ses célèbres noix (premier fruit AOC) dont on fait le gâteau aux noix. Le gâteau original que l’on trouve encore dans certaines boulangeries de Grenoble et de la région de Vinay est une sorte de gâteau fourré au miel, au caramel et à la crème de noix.

L’aire géographique de l’AOC Noix de Grenoble comprend 259 communes réparties sur trois départements, l’Isère, la Drôme et la Savoie, principalement le long de la vallée de l’Isère. Les zones cultivées les plus denses se trouvent dans la basse vallée du Grésivaudan (en aval de Grenoble, entre le Voironnais et le Royans), au pied du massif du Vercors, mais la ville qui a donné son nom à cette appellation ne possède aucun champ de noix sur son territoire en raison de son urbanisation trop dense.

Le bleu du Vercors-Sassenage

La ville voisine de Sassenage est célèbre pour son fromage. Ce fromage bénéficie d’une AOC depuis le 30 juillet 1998 et une association, la Confrérie des Bleus, organise la promotion de ce produit culinaire en dehors de la région elle-même.

Les écrevisses

Les écrevisses sont également une spécialité de la région et sont présentes dans de nombreux plats régionaux : poulet aux écrevisses, pigeon aux écrevisses, queues d’écrevisses gratinées, quiche aux écrevisses. Parmi les autres spécialités, citons la soupe d’ombre et la fricassée de Caïon.

Le gratin dauphinois

Si le gratin dauphinois est mentionné officiellement pour la première fois, en 1788, lors d’un dîner offert aux officiers municipaux de la ville de Gap, le plat est apprécié dans tout le Dauphiné et finit par être célèbre dans toute la France. Ce plat peut être préparé selon des recettes traditionnelles comme celle du Vercors, un massif montagneux très proche de Grenoble.

Produits alimentaires locaux

La ville a également vu la création des siroperies Teisseire en 1720, de la fabrique de pâtes Lustucru en 1824, de la biscuiterie Brun en 1883 et de la chocolaterie Cémoi en 1920.

Autres spécialités régionales

La région Voironnaise, connue pour ses chocolats et ses gâteaux aux prunes, a également donné son nom à une recette de blettes : la blette à la voironnaise. D’autre part, la région est le lieu de production de trois célèbres liqueurs : le Monastère, l’Antésite et l’absinthe. La batavia rouge de Grenoble (également appelée Glory du Dauphiné) est une variété de salade produite dans la région.

Poissonnerie

Poissonnerie Lachenal

Poissonnerie Lachenal

Présente depuis des années au centre ville de Grenoble, labpoissonnerie a ouvert un deuxième établissement, la Maison Lachenal à St Ismier.

Primeur

Les Halles Charly

Les Halles Charly

Venez découvrir le formidable établissement de Maxime Lafranceschina élu meilleur ouvrier de France en 2015.

Pin It on Pinterest