Les spécialités de Grenoble

Les spécialités de Grenoble

Les noix de Grenoble

Les noix de Grenoble sont des noix qui sont récoltées dans leur coque à partir de la fin septembre et proviennent de trois variétés différentes dans les départements français de l’Isère, de la Drôme et de la Savoie. Les anciens Romains ont apporté les noyers en France. Il s’agissait alors d’un objet très prisé (ils payaient le loyer avec des noix), les arbres étaient très bien entretenus et soignés, ce qui donnait aux noix de Grenoble leur qualité et leur goût uniques.

Les trois variétés de ces noix (franquette, mayette et parisienne) se distinguent par leur forme, leur couleur et leur goût. Elles sont couramment utilisées dans les soupes à l’oignon qui sont servies lors des mariages, pressées pour obtenir de l’huile de noix, consommées confites, sous forme de nougat ou de confiture, dans les salades, les fromages ou utilisées dans les gâteaux.

Les ravioles du Dauphiné

La Raviole du Dauphiné est une véritable spécialité des régions françaises de la Drôme et de l’Isère : de minuscules et minces carrés de pâtes à base de farine de blé, farcis de crème fraîche, de fromages protégés (Comté AOP et Emmental français Est-Central IGP) et de persil bruni au beurre.

Ces raviolis fondent dans la bouche après la minute de cuisson prévue dans l’eau bouillante et ne ressemblent même pas à la variété de ravioli de votre supermarché local, car seuls les ingrédients de la plus haute qualité sont utilisés pour la fabrication de la Raviole du Dauphiné.

Lorsqu’ils sont vendus, ils peuvent être frais ou congelés et sont délicieux seuls, avec du beurre fondu, du fromage râpé ou frits, servis avec de la viande, du foie gras, des truffes ou du poisson – un produit vraiment polyvalent et savoureux issu d’un savoir-faire traditionnel de la région.

Le Bleu du Vercors

Le Bleu du Vercors-Sassenage est un fromage bleu fabriqué à partir d’un mélange de lait frais chaud et cru et de lait de vache de la veille, avec une croûte blanche moisie qui peut devenir orange à cause des levures et des bactéries. Il est produit dans les régions françaises de la Drôme et de l’Isère depuis le XIVe siècle.

Son nom vient du baron qui a autorisé la vente du Bleu sur ses terres. Le fromage doit passer par un processus de maturation d’au moins 30 jours, au cours duquel se développent sa texture beurrée et crémeuse et ses saveurs douces, moelleuses et subtiles, peu caractéristiques des fromages bleus.

Le Bleu du Vercors-Sassenage est excellent accompagné de vins doux de dessert.

La Chartreuse

La Chartreuse est l’une des plus anciennes et des plus populaires liqueurs françaises. On pense que la boisson provient d’un ancien manuscrit qui a été envoyé au monastère de la Grande Chartreuse au début du 18e siècle. En 1764, les moines chartreux ont décodé le papier et ont produit la première version d’un élixir de santé qui a été principalement utilisé comme médicament.

Les moines ont ensuite adapté la recette en 1840 pour créer la Chartreuse verte originale – la première version de la liqueur de Chartreuse qui est toujours préparée selon une formule secrète qui comprend environ 130 herbes, épices et autres botaniques. Le macérat est distillé puis vieilli en fûts de chêne.

Le Saint-Marcellin

Spécialité Saint Marcellin

Le Saint-Marcellin est un fromage fabriqué à partir de lait de vache entier dans les régions françaises de la Drôme, de l’Isère et de la Savoie, et il porte le nom de la ville du même nom appartenant à la région de l’Isère. Il existe deux variétés de fromage, sec ou à pâte molle.

Le fromage sec est fabriqué selon la tradition locale et a une texture ferme, tandis que le fromage à pâte molle est affiné plus longtemps pour développer des arômes plus intenses et une texture plus crémeuse. Si la variété à pâte molle est laissée à température ambiante, sa croûte est presque inexistante.

Son goût rappelle celui des fruits et du miel, du lait, des champignons et est légèrement salé. Le Saint-Marcellin se marie de préférence avec des vins blancs secs, des baguettes, des crackers ou des fruits frais coupés en tranches, comme des pommes ou des kakis.

S’installer à Grenoble

S’installer à Grenoble

Les premières démarches

Avant de penser à pendre la crémaillère, vous allez devoir effectuer les premières démarches administratives afin de rendre votre logement habitable.

Si vous n’avez pas encore changé de logement, il existe des aides vous permettant de faciliter votre déménagement. Pensez à vous renseigner et à faire votre demande avant de partir !
Les aides au déménagement.

Le coût d’un déménagement est élevé, mais il existe des indemnités et aides financières pour couvrir les frais de déménagement et d’installation dans votre nouveau logement.

La prime déménagement employeur

Il est possible de demander une prime de déménagement auprès de votre entreprise ainsi qu’un congé exceptionnel rémunéré pour effectuer le déménagement. Les conditions sont prévues par la convention collective de l’entreprise.

Autres aides au déménagement

En fonction de votre situation personnelle et de celle de votre foyer il est également possible d’obtenir une aide au déménagement.

Ces aides sont versées par les organismes sociaux et administrations : CAF, Pôle Emploi, les caisses de retraite, etc.

La Caisse d’allocations familiales (CAF) peut ainsi verser une prime au déménagement d’un montant d’un peu moins de 1.000 euros. Il faut pour cela être éligible aux allocations logement.

De même, le Conseil départemental (ancien Conseil général) peut aussi vous faire bénéficier d’une aide au déménagement.
Eau, électricité et gaz

Avant d’emménager dans votre logement vous devrez souscrire un contrat d’électricité. Si le compteur a été fermé, vous devrez contacter le fournisseur d’énergie pour établir votre contrat.

A Grenoble vous trouverez deux fournisseur d’énergie : GEG qui est le fournisseur d’énergie historique (et non pas EDF). Depuis 2017 Ekwatteur est venu concurrencer GEG sur le marché d’énergie locale.

Si vous disposez de l’électricité à votre arrivée dans le logement, vous devrez tout de même souscrire un nouveau contrat. Le relevé du compteur devra être établi lors de la remise des clefs et vous aurez 48H pour contacter votre fournisseur d’énergie.

Si vous êtes locataire en copropriété, c’est elle qui payera l’eau. Le coût sera ensuite répercuté dans les charges locatives. Vous n’aurez en principe rien à faire.

Si vous emménagez dans un logement individuel, vous devrez prendre un nouveau contrat avec le distributeur auquel est raccordé votre habitation.

En ce qui concerne le gaz de ville, vous devrez contacter le fournisseur de votre choix pour demander sa mise en service.
Votre changement d’adresse, Internet et téléphone.

Avec les portables la ligne téléphonique est moins utilisée, mais elle permet surtout d’obtenir une connexion Internet. En ce qui concerne la couverture du très haut débit, Grenoble est classée 22ème parmi les 41 très grandes villes. La majorité des quartiers sont donc bien desservis par la fibre.

Si votre logement n’en a jamais été raccordé, vous devrez créer une ligne. La mise en service se fait à vos frais auprès d’Orange. Si la ligne existe déjà, vous devrez récupérer le nom des anciens occupants et du numéro de la ligne avant de contacter votre opérateur.

Les opérations de transfert ne nécessitent pas l’intervention d’un technicien. La démarche est donc très rapide.

En ce qui concerne votre changement d’adresse, un certain nombre d’organismes et administrations devront être informées :

  • CAF,
  • Sécurité Sociale,
  • Centre des impôts,
  • Banque,
  • Employeur,
  • Pôle emploi
  • Mutuelle,
  • Assurances,
  • Caisse de retraite.

Si vous possédez un véhicule, vous devrez demander une nouvelle carte grise en préfecture (la demande peut aussi se faire en ligne).
L’assurance habitation

 

Déménager à Grenoble – Assurance habitation

L’assurance habitation vous protège des dégâts que vous pouvez subir (dégâts des eaux, incendies, catastrophes naturelles) mais elle vous couvre pour les dommages que vous pourriez causer. On l’appelle la garantie de responsabilité civile.

L’obtention d’une assurance habitation est donc obligatoire. Le propriétaire peut exiger que vous lui transmettiez une attestation d’assurance le jour de la remise des clefs. Votre assureur doit donc être informé dès que possible.

Ce peut être le bon moment de comparer les tarifs et faire jouer la concurrence. Selon les risques auxquels est exposé votre logement, vous devrez étudier quel est le meilleur contrat et quelles options correspondront le mieux à votre situation présente.

Pensez à déclarer les biens les plus précieux qui seront couverts par votre assurance (meubles, objets d’art, appareils électroniques, bijoux…).

Les cotisations et les franchises à appliquer sont calculées par votre assureur selon votre déclaration de patrimoine. Sous évaluer la valeur de vos biens peut occasionner une mauvaise indemnisation en cas de sinistre. En cas de surestimation, vous paierez des cotisations plus élevées.

Dans quel quartier habiter ?

Grenoble est divisé en 2 secteurs : les quartiers sud de Grenoble (38100) qui sont les quartiers les plus populaires bénéficiant de prix immobilier accessibles et les quartiers nord (38000) plus huppés et très recherché. Vous trouverez sur cette page un guide des quartiers de Grenoble qui vous aidera à choisir l’environnement le plus adapté selon vos attentes.

Grenoble est une ville très vivante, touristique, étudiante et cosmopolite qui permet de plus de se déplacer très facilement en transport en commun mais aussi via ses nombreuses pistes cyclables.

Pin It on Pinterest