Les spécialités de Grenoble

Découvrir la cuisine Dauphinoise

La cuisine dauphinnoise est un compromis entre hautes Alpes et la Provence, de par sa situation entre les départements de la Drôme et de Savoie.

La noix est le produit le plus emblématique de Grenoble, en AOC depuis 1938. La noix bénéficie en Isère d’un climat venté et frais propice à son développement. Le grand séchoir est un musée basé à Vinay qui retrace l’histoire de la noix de Grenoble. Vous pourrez retrouver tous les produits dérivés issus de la noix : vin de noix, huile de noix…

Le bleu de Sassenage, lui aussi en AOP, est particulièrement renommé. C’est un fromage à pâte persillé doux et crémeux. Il est issu d’une agriculture de montagne (le Vercors) respectueuse de la nature et de l’environnement.

Le murçon de la Matheysine est un saucisson à cuire composé de porc et de carvi (plante proche du fenouil ou de l’aneth) qui lui donne un goût très particulier.

Le murçon se cuit 30 minutes dans une eau légèrement salée, et se déguste avec des pommes de terre à chair ferme. Il peut se mager coupé en tranches, accompagné de salade verte…

La Caillette, spécialité de Royans

La caillette du dauphiné est une déclinaison de sa cousine ardéchoise.

Ce petit pâté est conçu à base de viandes de porc (gorge et foie) et farci d’herbes aromatiques et potagères.

La caillette se mange chaude ou froide, accompagnée d’une salade ou d’un gratin dauphinois.

Le Saint Marcellin est issu du nom de la même ville, située à une cinquantaine de km de Grenoble.

Ce fromage au lait de vache fait la joie des plateaux de fromage. Il est en effet en connu et consommé dans toute la France.

Il peut se manger sec ou crémeux, sur du pain frais, mais il peut être décliné de mille façons tant ce petit fromage isérois peu s’adapter à tout type de cuisine.

St Marcellin Fromage Isère

Pin It on Pinterest